WERELDREIZIGERS.NL
Accueil » Europe » Pays-Bas » Vivre sur un bateau | Dénouement passionnant, prises de courant et oliebollen

Vivre sur un bateau | Dénouement passionnant, prises de courant et oliebollen

Semaine 5 : Comment les prises de courant (et les cordons de charge) rendent les choses un peu plus faciles et un éclat de rire rend votre journée parfaite.

"Eh bien, ça devrait marcher maintenant", dit mon ex. Il aide à installer les prises électriques dans notre bateau. Je ne m'y connais pas beaucoup en électricité moi-même. Heureusement, je l'ai comme aide et j'acquiers aussi des connaissances de cette façon. Il s'avère que je peux aider les autres avec ça. Mon ex, que je préfère appeler « un ami », avec notre relation de dix ans dont huit ans de mariage au compteur, se dirige vers la cabine avant et branche la fiche dans une prise. L'écran de son téléphone ne s'allume pas. 'Hein? Comment est-ce possible?!' se demande-t-il à haute voix. 

'Euh, aucune idée… Un nœud dans le câble peut-être ?' Je suggère. "Hein?" Silence un instant. Puis il se met à rire. 'Pas de fou!'
"Oui, j'en sais beaucoup."

Lire aussi: Vivre sur un bateau | C'est Shem de Labric
Lire aussi: Vivre sur un bateau | Visite intempestive, mauvaises nuits et toujours cette liberté

Essayez un nouvel endroit

En regardant passer un oiseau, je pense à la balade à vélo assez longue de cet après-midi. Nous sommes beaucoup plus loin que d'habitude en bateau quand je dois travailler. Purement pour savoir si cela est également faisable. Et oui : en une demi-heure il est parfaitement possible de faire du vélo. Aussi une belle couchette. Encore un peu plus libre.

Nouez votre câble

Je rétrograde et m'arrête à un feu rouge qui passe à l'orange. 

'Je sais déjà!!' J'entends soudain à côté de moi. Le soupir théâtral de mon client, un quinquagénaire déficient intellectuel, montre que c'est sérieux. 

« Que sais-tu déjà ? je demande et appuie sur le frein du bus que nous conduisons juste un peu trop fort. Il tient le cordon de son téléphone en l'air de manière démonstrative. Je pense aux fois où nous avons constaté que son téléphone n'était plus rechargé. Inexplicable, semblait-il. Le contraire était vrai. Il arrive souvent que le cordon soit dans son téléphone, mais pas dans la prise. Et bien, alors vous pouvez bien sûr attendre jusqu'à ce que vous pesiez une once. 

« Oui, bien sûr, mon téléphone est toujours vide ! » crie-t-il légèrement irrité. 

'Vraiment?' Et alors ? je demande en regardant dans le rétroviseur pour m'assurer que je n'ai pas causé d'accident. 

'Voir!' Il montre le nœud dans le cordon. Son regard est sérieux.

« Dis-moi que ce n'est pas vrai ! je crie surpris. Pas de voitures qui fument derrière moi et le bus que nous conduisons ne semble pas faire plus de bruit que d'habitude.

« Oui, oliebol ! crie-t-il en riant. Le soulagement se lit sur son visage. 

'Jeune garçon, je n'ai pas vu ça!' J'appelle. « C'est pour ça qu'on a toujours un téléphone vide ?

« Yaaaa ! » crie-t-il. Son sourire s'agrandit. Ses yeux pétillent. Je ne peux pas retenir mon rire. J'attrape le câble pour rapidement dénouer le nœud et brancher une extrémité sur son téléphone, l'autre sur l'allume-cigare. L'écran s'allume. Un éclat de rire se fait entendre depuis le siège passager.

"Tu vois, sac de chips !" rit le fan de Bassie & Adriaan et tape dans ses mains.

'Garçon ô garçon ! Frikandel !' Je suis.

'Uwl poussin!'

« Hey euh… » dis-je à voix basse. Il me regarde théâtralement surpris et essaie de
devinez si je suis sérieux ou peut-être que je me moque de lui. Après un moment de silence, je continue : « Tambours, drommels, drommels ! Ce rugissement à nouveau.

Une connexion manquait

L'ami féru de pouvoir regarde à travers la cabine par-dessus ses lunettes de lecture. Il a clairement une intuition. Dans un dessin animé, une lumière apparaissait au-dessus de sa tête avec une sorte de son pling.

"Attendez une minute," dit-il. 'Je peux déjà voir…' Ce qu'il voit reste un mystère pour moi. Il fouille dans la «boîte à compteurs» puis retourne à la cabine. Il montre fièrement l'écran lumineux de son téléphone et dit : "Regarde, ça marche maintenant." 

« Que se passait-il alors ?

« J'ai raté une connexion », dit-il, suivi d'un certain nombre de termes techniques incompréhensibles pour moi. 

"Ouais," je soupire. 'Beignet aux fruits!'

Lire aussi: Vivre sur un bateau | Feriez-vous cela ? !

Photo d'avatar

Shem de Labric

Je m'appelle Sam et j'ai 33 ans. Il y a trois mois, j'ai fait le choix d'abandonner ma maison et de vivre sur mon bateau. Ensemble avec un ami et un chien, sur environ 12 mètres carrés. Nous vivons dans une région des Pays-Bas et naviguons d'un endroit à l'autre, nous continuons en vacances et nous passons l'hiver à un endroit permanent dans une marina.

J'aime écrire et j'aime le faire à bord. Surtout maintenant que j'ai plus d'espace dans ma tête car j'ai moins de soucis financiers, j'ai une vie plus détendue sur l'eau (bien sûr avec des hauts et des bas car beaucoup de choses sont nouvelles) et je dois aussi travailler moins. Mon rêve ultime est de vivre de l'écriture et de ne plus être géolocalisé, pour pouvoir aller où je veux avec mon bateau, éventuellement combiné avec un camping-car.

Vous avez vu une erreur ? Interroger? Remarque? Faites le nous savoir dans les commentaires!

Écrit par:

Photo d'avatar

Shem de Labric

RECHERCHÉ

LISTE DE CONTRÔLE DE VOYAGE

✔️ Cette assurance voyage couvre également les zones oranges.
✔️ Comparez et réservez billets d'avion les moins chers.
✔️ Économisez et réservez le meilleur activiteiten.
✔️ Plusieurs hôtels ? Alors réservez avec 20 % de remise Génie.
✔️ Enregistrez et réservez votre aéroport place de stationnement.
✔️ Roadtrip† Comparez et réservez une réduction voiture de location.
✔️ Préparer un voyage ? Noter une pratique guide de voyage.
✔️ Besoin d'un sac à dos ou d'une valise ? Offres ici.
✔️ Cadeau† Je donne 500 fois 10 euros !

Traduire "
Copier le lien